C’est prouvé, le lapin peut littéralement mourir de peur !

Les lapins ont le cœur très fragile et leur rythme cardiaque peut s’accélérer rapidement et dangereusement à la moindre source de stress. Voici donc quelques conseils pour éviter tout danger et garder votre petit compagnon en vie et en bonne santé.

Les lapins sont des animaux très, très, très stressés. L’origine ? À l’état sauvage, ils sont pourchassés depuis toujours par de nombreux prédateurs qui apprécient leur viande. Même domestiqués, ils ont gardé cet instinct de survie naturel et font désormais face à de nouvelles sources de stress liées notamment aux bruits de la ville : klaxons, moteurs vrombissants, cris… Au moindre stress, les lapins peuvent donc réellement mourir de peur : leur cœur s’emballe jusqu’à l’arrêt cardiaque.

Afin d’éviter ça, il est important de reconnaître les états de stress chez le lapin. Cela passe généralement par un manque d’appétit, des diarrhées, la perte de poils, un comportement fuyant voire l’automutilation. Il ne faut surtout pas prendre ces signes à la légère et ne pas hésiter à demander conseil à un vétérinaire en cas de doute sur le comportement de votre lapin.

Veillez ensuite à interagir de façon douce et progressive avec votre petite boule de poils. Privilégiez comme lieu de vie un environnement calme à l’intérieur de la maison et ne laissez surtout pas des enfants jouer avec lui de façon brutale. Il est indispensable de le considérer comme un être fragile qui a besoin d’être rassuré en permanence et qui ne demande qu’à vivre une vie faite de douceur et de caresses en toute sérénité.

artigos recomendados