JO 2018 : En larmes, Marie Dorin-Habert craque après sa dernière course

LE SCAN SPORT - La biathlète française a tiré sa révérence avec une médaille de bronze en relais femmes. Non sans émotion.

La course n'était pas encore finie que Marie Dorin-Habert a craqué sous l'émotion au micro de France TV. La Lyonnaise de 31 ans, en deuxième position dans le relais féminin, était particulièrement émue: «C'était mon dernier départ dans une course très importante, c'est beaucoup d'émotion et j'aimerais vraiment remercier tous ceux qui m'ont permis d'avoir fait cette carrière, ils se reconnaîtront. Et en particulier je voulais adresser un grand merci à mon mari qui a beaucoup de casquettes et aussi à ma petite princesse Adèle.» A l'arrivée elle a sauté dans les bras de ses partenaires, Anaïs Bescond, Justine Braisaz et Anaïs Chevalier, la médaille de bronze en poche, la quinzième de ces JO, record de Sotchi 2014 égalé. Même à l'issue de la course, la Française était encore très émue et avait du mal à évoquer sa dernière course olympique. La dernière en compétition sera à Oslo, étape de Coupe du monde.

Championne olympique en relais mixte mardi, la Française a assuré lors de son relais jeudi. Justine Braisaz était sixième au moment de débuter son relais. Elle était également en larmes sur le podium. Marie Dorin peut à présent se tourner vers son projet de centre d'hébergement à Corrençon-en-Vercors. Avec son mari, Loïs et l'ami de la famille Robin Duvillard, ils ont décidé à l'automne dernier de créer un centre pour les sportifs. Baptisé Zecamp, Il comprendra 16 chambres, un restaurant, un espace gymnastique et récupération et devrait ouvrir ses portes à l'automne 2018. 

artigos recomendados